Inspiration Montessori Préparer l’arrivée de bébé : comment adapter l’environnement en s’inspirant de la pédagogie Montessori

Préparer l’arrivée de bébé : comment adapter l’environnement en s’inspirant de la pédagogie Montessori

par Mary Morgane
0

A l’arrivée de ton bébé, il est important de préparer son univers, afin de lui offrir un environnement harmonieux pour favoriser ses découvertes et acquisitions en toute sécurité, en respectant son autonomie.

Je te propose ici des idées pour aménager ce monde tout nouveau pour lui, inspirées de mes lectures et recherches sur la pédagogie Montessori.

Je ne reproduirai pas pour mon deuxième enfant ce que j’ai fait pour Eliott. Pour faire au mieux selon moi, je vais essayer de te donner quelques conseils pour aménager l’espace de ton tout-petit.

La chambre de bébé

Pour les nouveaux parents, préparer la chambre de leur futur bébé permet de « concrétiser » son arrivée. Mais lorsque, comme moi, c’est notre premier enfant, il est difficile de créer un univers propice à son bon développement.

Pour la chambre, il est important de penser comme lui, de se mettre à sa hauteur. Mets-toi au sol, observe la vue afin de savoir comment il verra le monde lorsqu’il y sera.

La chambre, comme les autres espaces de vie ou évoluera bébé, doit être ordonnée. En effet, l’ordre créer un sentiment de sécurité chez l’enfant, ce sera bien plus rassurant pour lui qu’un espace ou il y a trop d’objet partout, rangés sans aucune logique.

Sa chambre doit être une pièce calme et apaisante. Si tu en as la possibilité, c’est idéal d’avoir une vue sur la nature : le jardin, les arbres ou le ciel, afin qu’il puisse entendre le vent dans les feuilles, les

Choisit plutôt des couleurs assez neutres, dans les tons pastel pour éviter trop de sollicitations. Pour la même raison, il est idéal d’avoir plutôt des lumières tamisées, comme des petites guirlandes lumineuses, et une décoration sobre et discrète.

Selon la pédagogie Montessori, et par rapport à la place dont tu disposes, la chambre doit comporter 4 espaces : un pour dormir, un pour se changer et s’habiller, un pour nourrir bébé et un espace d’activité.

Par manque de place et choix personnel, nous avons décidé de ne pas avoir ces 4 espaces dans la chambre.

Concernant l’espace pour dormir, nous avons un lit cabane au sol si les enfants souhaitent y dormir. Mais comme nous pratiquons le cododo, il n’est que très rarement utilisé…

Pour l’espace destiné à nourrir bébé, il n’y en a pas vraiment ; bébé étant allaité, il tète à la demande peu importe l’endroit où nous nous trouvons !

Enfin, nous avons préféré créer l’espace d’activité dans notre pièce de vie (salon/cuisine), afin de lui permettre d’être observateur puis acteur de la vie et l’organisation quotidienne. Nous gardons ce choix pour notre deuxième enfant, ce qui nous permettra en plus d’être avec eux deux en même temps, et de proposer à Eliott des activités tout en restant auprès de son petit frère. Nous ferons un espace Nido qui lui sera réservé.

Ce sont nos choix personnels, chacun est libre de faire comme il le souhaite bien entendu !

Les différents espaces 

Afin de faciliter l’aménagement des 4 espaces cités ci-dessus, voici quelques conseils et suggestions qui j’espère te faciliteront la tâche.

L’espace pour dormir :

Comme expliqué précédemment, il est important de se mettre à la place de ton bébé. Aimerais-tu dormir dans un lit à barreaux ? Maria Montessori qualifie ce type de couchage de « prison ». En effet, bébé ne dispose d’aucune autonomie, voit tout à travers des barreaux ou pour les lits « pleins » voit simplement les parois de son lit et le plafond. Il ne peut ni observer son environnement, ni être autonome, car il dépend entièrement de l’adulte pour se mettre au lit et en sortir.

Dans l’idéal, mieux vaut opter pour un lit au sol ; il sera à la fois sécuritaire pour ton enfant et lui permettra de développer son autonomie !

Il doit avoir une vue générale de la chambre afin qu’il visualise l’espace et s’en fasse une représentation mentale, l’idéal est donc que le lit soi placé dans un coin de la pièce. Pense à mettre un tapis à coté pour amortir la descente lorsque bébé commencera à rouler et se retourner.

L’espace pour se changer et s’habiller

Pour cet espace, il est idéal d’avoir une petite commode avec un espace plan à langer au-dessus, afin d’avoir tout à porter de main. Veille à rester dans des couleurs claires et douces, afin que cet espace ne soit pas agressif pour ton bébé.

Prévois d’avoir tout accessible : de l’eau, des cotons, des couches, un gant de toilette et l’essentiel des produits nécessaire au change de bébé.

Pense également à mettre une corbeille pour le linge sale, un panier pour les couches lavables ou une poubelle si tu utilises du jetable.

L’espace pour nourrir bébé

Si tu décides d’utiliser un espace dédié aux tétées ou biberons, fais-en sorte qu’il soit confortable, autant pour toi que pour ton enfant. N’hésite pas à y mettre un coussin tout doux, des cadres au mur qu’il pourra observer en mangeant.

Tu peux avoir un petit meuble à coté pour y poser de quoi t’hydrater, et quelques livres pour toi et bébé.

L‘espace d’activité

Il est primordial que l’espace d’activité soit un espace au sol afin de respecter les principes de la motricité libre. Il doit être pensé pour encourager la curiosité de ton bébé, ses expériences et son envie d’explorer.

Ne pense pas qu’une multitude de jouets l’aidera à s’éveiller ; au contraire, plus il y en aura, moins il s’y intéressera. Choisis bien les jouets, mais laisses-en peu à sa disposition pour éviter de trop le stimuler. Tu peux par exemple en mettre de côté et faire une rotation. Préfère les matières naturelles telles que le bois ou le tissu, et évite les jouets hyper stimulants qui font de la lumière ou de la musique, et les couleurs beaucoup trop vives.

Laisse ces jouets à sa disposition, dans un meuble bas, afin qu’il puisse les observer, puis plus tard aller seul les chercher et les manipuler.

Il est idéal d’accrocher un miroir au mur, à l’horizontal. Cela permettra à ton enfant d’avoir une autre vision de l’espace et le motivera à relever la tête pour se voir, ce qui va améliorer sa tonicité. Il pourra même te resservir plus tard, en le mettant à l’horizontal dans la chambre de ton enfant lorsqu’il saura s’habiller seul.

Tu peux aussi décorer le mur avec des cadres, des images en noir et blanc, des photos… et laisser à sa disposition quelques livres, adaptés à son âge.

Il est également possible d’accrocher des mobiles, il y en a plusieurs proposés dans la pédagogie Montessori, en fonction du stade de développement de ton bébé. Je ferai prochainement un article tuto pour les réaliser !

Essaie de te mettre à sa hauteur et observe-le !

Pour penser ces espaces où ton bébé va évoluer, il est vraiment indispensable d’essayer de se mettre à sa place. Il va découvrir le monde, et il y a tellement à voir et à comprendre pour lui… il sera d’abord sur le dos, puis va se retourner, ramper, faire du 4 pattes, se lever et marcher. N’essaie pas d’en faire trop, laisse-lui le temps de découvrir les choses les unes après les autres. Et surtout, observe-le, et suis son évolution. Comme cela tu verras quand il sera « rassasié » d’une découverte, et quand il souhaitera passer à autre chose.

La pédagogies Montessori est pleine de ressources et nous donne une multitude de clés pour aider notre enfant à s’épanouir selon son rythme. L’idée n’est pas de tout suivre à la lettre, mais de comprendre l’état d’esprit et de t’en inspirer pour accompagner ton enfant dans ses apprentissages, tout en lui laissant son autonomie.

Je reviendrai de nombreuses fois sur cette pédagogie qui me passionne, mais si tu souhaites que j’aborde un sujet en particulier n’hésite pas à me le dire en commentaire !

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audience, vous proposer une navigation optimale et la possibilité de partager des contenus sur les réseaux sociaux Accepter Plus d'infos