Allaitement Mon bébé est né prématurément, est-il possible de l’allaiter ?

Mon bébé est né prématurément, est-il possible de l’allaiter ?

par Mary Morgane
1

Ton bébé est né prématurément (avant la 37e semaine de grossesse), et tu souhaite l’allaiter afin de lui donner le meilleur ?

Ce sera difficile, mais si tu es déterminée, c’est tout à fait possible. Mon fils est né à 33 SA, et ne pouvait respirer seul, la mise au sein était donc impossible. Pourtant, il a bénéficié des bienfaits de l’allaitement dès son premier jour de vie.

Ce premier article me tient particulièrement à cœur, je souhaite partager avec toi ce qui a été pour moi une véritable épreuve, mais je suis fière d’avoir réussi pour le bien de mon bébé, et je vais te montrer que si j’ai réussi, tu peux y arriver aussi.

bébé né prématurément allaiter

Pourquoi est-il primordial d’allaiter un bébé né prématurément et quels sont les avantages du lait maternel pour eux ?

Les bébés prématurés ont un système gastro-intestinal immature, et ont donc des difficultés de digestion et d’absorption des nutriments.

Le lait maternel est facile à digérer et mieux toléré, car les protéines du lait humain se fractionnent et sont donc absorbées par le système digestif du bébé, contrairement aux protéines des préparations commerciales.

Il contient des lipases, une enzyme qui facilite la digestion des graisses, qui sont la principale source d’énergie pour un enfant prématuré qui doit grandir et grossir.

Le lait maternel est aussi la meilleure façon de protéger son système immunitaire des infections grâce aux anticorps et aux substances qu’il contient.

Le lait maternel est tellement important pour les prématurés que si leur mère ne peut pas leur fournir suffisamment de lait au début ou ne souhaite pas allaiter, ils sont nourris via les dons de lait faits au lactarium.

Allaiter un bébé né prématurément, c’est lui donner un maximum d’anticorps pour fortifier son système immunitaire, plus fragile que celui d’un bébé né à terme, et lui permettre de bénéficier du meilleur aliment pour sa croissance.

Et pour la maman ?

L’expérience de la prématurité est une douloureuse épreuve pour les parents. Nous sommes généralement peu compris par notre entourage, et très choqués par cette grossesse écourtée, et par ce minuscule bébé, si fragile et différent de ce dont nous avions rêvé.

Personnellement, l’allaitement, même par sonde avant les mises au sein, m’a permis de créer un lien avec mon bébé, et a rendu la séparation moins violente. La sensation de lui donner le meilleur aide également à gérer la culpabilité de ne pas avoir amené bébé à terme.

Comment mettre en place la lactation si bébé ne peut pas téter ?

Tout d’abord, je t’encourage à contacter une conseillère en lactation IBCLC, car le personnel hospitalier est en général peu formé à l’allaitement, et pas toujours très soutenant.

Les premiers jours, ton meilleur allié pour cet allaitement sera ton tire lait électrique, idéalement un modèle hospitalier double pompage.

Dans la mesure du possible, il faut commencer à exprimer le lait dès le jour de ton accouchement. Pour lancer ta lactation, le plus tôt sera le mieux.

Au minimum, il faudra 8 tirages par jour ; toutes les 3 heures. Oui, avec la fatigue, les aller-retours en néonatalogie ce sera vraiment dur, mais crois-moi c’est réellement nécessaire pour stimuler ta lactation.

Pour plus d’efficacité, j’ai testé plusieurs « techniques » conseillées par la consultante en lactation.

Tout d’abord, pratique le peau à peau au maximum avec ton bébé. En dehors des nombreux bienfaits que cela apporte au bébé, c’est extrêmement efficace !

Ensuite, tire dans un endroit calme, si possible proche de ton enfant. Si c’est impossible, regarde des photos de lui, ou prends avec vous un lange ou un doudou qui a été dans sa couveuse.

Pourquoi ? Car lorsque tu regarde, touche et pense à ton bébé, ton organisme libère l’ocytocine, l’hormone à l’origine du réflexe d’écoulement du lait.

Comment donner son lait à bébé ?

Dans un premier temps, si ton bébé ne peut pas téter, ton lait lui sera donné à la sonde.

Tu peux également lui donner au DAL (Dispositif d’aide à l’allaitement) ou à la pipette.

Dans tous les cas évite le biberon qui peut créer une confusion, bien difficile à rattraper par la suite…

Et bien évidemment, le meilleur est à la source !

Dès que l’état de santé de bébé te permets de le mettre au sein, fais-le ! Les débuts seront sûrement compliqués car les bébés prématurés sont petits et ont donc une petite bouche, il leur est difficile de téter. Ils se fatiguent également plus vite qu’un bébé « à terme », il arrivera donc qu’il se rendorme rapidement…

Il faut parfois stimuler un peu son bébé pour qu’il se mette à téter, mais de manière douce… chatouilles sur les pieds, changement de couche entre chaque sein donné, lui gratouiller le menton par exemple.

Ne laisse pas le personnel hospitalier « malmener » ton bébé pour stimuler la prise au sein, impose-toi ! Je parle en connaissance de cause, je l’ai vécu et mon bébé tout comme moi avons été traumatisé, et il n’a plus voulu téter pendant plus de 24 heures.

Une fois que bébé est assez “grand” et prend bien le sein, il est nécessaire de pratiquer l’allaitement à la demande pour continuer sereinement ton allaitement.

Courage, tu vas y arriver !

Pour finir, sois fière d’offrir à ton bébé la plus belle et bonne chose pour lui : ton lait ! Ecoute ton instinct, renseigne toi un maximum sur l’allaitement, et ne te laisse pas décourager par ton entourage et les professionnels de santé. tu peux le faire !

Si tu le souhaite, n’hésitez pas à partager ton expérience ou à me poser tes questions dans les commentaires, je serais ravie d’échanger avec toi.

You may also like

1

DOIT ON PRATIQUER L’ALLAITEMENT A LA DEMANDE ? 21 juillet 2019 - 15 h 38 min

[…] Dans le cas d’un bébé prématuré ou de petit poids, la mise en place de l’allaitement à la demande est un peu différente. Ils sont généralement trop faibles, il est donc souvent nécessaire de les réveiller jusqu’à une prise de poids « convenable ». Si vous êtes concerné, n’hésitez pas à consulter mon article Mon bébé est né prématurément, est-il possible de l’allaiter ? […]

Répondre

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audience, vous proposer une navigation optimale et la possibilité de partager des contenus sur les réseaux sociaux Accepter Plus d'infos