Etre parent Le projet de naissance

Le projet de naissance

par Mary Morgane
2 commentaires

 Sais-tu ce qu’est un projet de naissance ?

Personnellement, lorsqu’Eliott, mon premier enfant, est né, j’en avais tout juste entendu parler du projet de naissance, et je n’en avais pas saisi l’intérêt.

Avec mon mari, nous avons très mal vécu la naissance d’Eliott. En plus du traumatisme de la prématurité, il y a eu celui de l’accouchement.

Ultra médicalisé, peu de place au dialogue, nous n’y connaissions rien et nous avions peur pour la santé de notre petit garçon. Nous avons donc suivi tous les « protocoles », sans savoir et en pensant qu’ils seraient respectueux de notre personne et de notre bébé.

Je n’avais pas confiance en moi, en mes capacités de mettre au monde naturellement ce bébé, me sentais coupable qu’il arrive bien trop tôt… Je me suis laissée porter par le corps médical, et je me suis laissée avoir…

Puis, après le retour à la maison, nous avons pris nos marques, la santé d’Eliott s’est améliorée et nous commencions à avoir une vie de jeunes parents « normale ».

Et là, mon fils allant bien, je repensais souvent à cet accouchement, long, douloureux, traumatisant… sans réussir à en faire le deuil. Ce ressenti s’améliore aujourd’hui, mais je regretterai toute ma vie la manière dont cela s’est déroulé.

Aujourd’hui enceinte, il n’est tout simplement pas question de revivre ça. Ma grossesse est à risque, impossible d’accoucher à la maison, ou dans une structure type Maison de naissance. L’hôpital est inévitable, et je n’aurai pas accès à la salle nature.

Afin que l’arrivée de mon deuxième fils de déroule de la manière la plus respectueuse et naturelle qui soit, j’ai tenu à écrire un projet de naissance.

C’est quoi, le projet de naissance ?

Le projet de naissance est un document écrit par les futurs parents et destiné à l’équipe médicale présente lors de l’accouchement.

C’est avant tout un outil de dialogue, qui permet aux futurs parents de d’expliquer leurs désirs et besoins pour l’accouchement, l’accueil de leur bébé et la période post-partum.

Il ne s’agit en aucun cas d’un « contrat », le personnel médical peut passer outre si un danger se présente pour le bébé ou la maman.

Néanmoins, il ne faut pas hésiter à rappeler nos souhaits au moment venu, car certaines équipes médicales sont peut réceptives à ce type de demande.

Si tu as décidé d’écrire ton projet de naissance, fais-le en collaboration avec le papa, car vous devez être d’accord sur tous les points cités dedans. N’hésite pas à lui expliquer tes choix s’il est réticent ou s’il ne comprend pas certaines de tes demandes.

Pour éviter les déceptions, pense à te renseigner sur ce qui est pratiqué là où tu accoucheras, afin d’éviter d’être déçu. Par exemple, la maternité dans laquelle je dois accoucher ne permet pas aux femmes ayant un diabète gestationnel sous insuline d’accoucher en salle nature… Je ne vais donc pas user mon énergie le jour J pour obtenir cela, mais me concentrer sur mes autres demandes.

Pour avoir vécu un accouchement où je n’ai absolument rien décidé ni contrôlé, établir ce projet de naissance me permet de prendre confiance en moi, en mes capacité à mettre au monde et prendre soin de mon nouveau-né. Il permet réellement de vivre un accouchement le plus proche possible de tes désirs, et de t’approprier ce moment où tu fais la plus belle chose au monde : donner la vie.

Les points importants de mon projet de naissance 

Afin de vivre un accouchement le plus physiologique, naturel et respectueux, je vais te partager ici les principaux points évoqués dans mon projet de naissance

Je l’ai découpé en plusieurs sections ; notre arrivée à la maternité, nos désirs à chaque phase du travail, l’accueil de notre bébé et la période post-partum.

Globalement, j’explique dans ce projet de naissance mon souhait de rester avec mon mari pendant toute la durée de l’accouchement, de pouvoir boire et me restaurer tout au long du travail, de pouvoir me déplacer, bouger et aller librement aux toilettes.

Je demande également au personnel médical de ne pas être trop intrusif, de limiter au maximum le nombre de personnes qui m’auscultent et le nombre de touchers vaginaux.

J’explique également tout au long que je souhaite que la naissance soit la plus naturelle possible ; sans péridurale, sans perçage artificiel de la poche des eaux, sans injection d’ocytocine, sans épisiotomie, sans instruments et dans la position de mon choix.

Ayant fait une préparation à l’accouchement avec la méthode Bonapace, j’explique que le papa participe activement à l’accouchement en exerçant les points d’acupression nécessaires suivant le besoin du moment : soulager les contractions, améliorer leur efficacité, favoriser la descente du bébé, faciliter la dilatation et aider à l’expulsion du placenta.

Lorsque notre bébé pointera le bout de son nez, je demande qu’il ne soit pas manipulé au niveau de la tête et que mon mari ou moi puissions l’attraper immédiatement pour finir de l’extraire et laisser battre le cordon.

Bien évidemment, je demande au personnel d’avoir immédiatement mon bébé en peau à peau, et si les raisons médicales ne le permettent pas je souhaite qu’il le soit avec son papa.

projet de naissance

Concernant l’arrivée de notre tout-petit dans ce monde agressif pour lui, bruyant, lumineux et froid, nous avons souhaité retarder voire éviter la plupart des soins : aspiration, test des réflexes archaïques, mesure de poids et taille, prise de température en rectal, bain…

Bien évidemment, je précise que je souhaite faire bénéficier de la tétée d’accueil à mon bébé.

J’ai également fait un petit point sur la césarienne en cas d’urgence.

N’hésite pas toi aussi à rédiger ton projet de naissance !

J’espère t’avoir aidé et t’avoir donné envie de rédiger ton projet de naissance, afin de vivre pleinement ce moment de la manière la plus proche de tes désirs, et d’accueillir ton bébé dans les meilleures conditions possibles.

Si tu souhaites un modèle, je te propose de t’envoyer directement par e-mail le projet de naissance que j’ai rédigé pour la maternité ou je vais accoucher. Cela t’apportera davantage de précisions sur mes choix, et tu auras un exemple tout prêt si tu veux t’en inspirer ! Prends-y ce qui te plait, et construit toi aussi ton projet d’accouchement idéal !

Si tu as des questions ou interrogations sur mes choix, ou si tu souhaites partager les tiens pour d’autres parents, laisse un commentaire, je répondrai à toutes les demandes avec plaisir.

A bientôt !

Afin de t’aider au mieux pour rédiger ton projet de naissance physiologique, je te propose de t’envoyer directement par e-mail celui que j’ai rédigé pour la naissance de mon deuxième enfant

2 commentaires
2

You may also like

2 commentaires

Valentine - Parents en Equilibre 13 février 2020 - 11 h 37 min

J’ai également eu un premier accouchement traumatisant et tu as raison de soulever la possibilité de réfléchir et rédiger ce projet de naissance. Cela permet de se poser les bonnes questions sur ce que l’on veut, intimement, plutôt que s’en remettre au système qui ne correspond pas toujours à nos besoins.

Répondre
Mary Morgane 13 février 2020 - 15 h 06 min

Tout à fait. Le système est hypermédicalisé, et ne respecte malheureusement pas la physiologie de l’accouchement, ni pour bébé ni pour maman. Il faut prendre conscience de tout cela et aider les futures mamans (et papa !) pour qu’elles se sentent assez légitimes et fortes pour s’imposer dans leurs choix !

Répondre

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audience, vous proposer une navigation optimale et la possibilité de partager des contenus sur les réseaux sociaux Accepter Plus d'infos