DME La DME, Diversification Menée par l’Enfant, comment ça marche ?

La DME, Diversification Menée par l’Enfant, comment ça marche ?

par Mary Morgane
1

La DME, Diversification Menée par l’Enfant, est une méthode qui place le bébé au centre de la diversification alimentaire. Dès le premier repas, on propose des aliments bruts en « morceaux », pas de purées ou compotes.

L’enfant apprend à faire du quatre pattes, marcher et parler seul, pourquoi ne serait-il pas capable d’apprendre à manger de manière autonome ?

Fais confiance à ton enfant, à ses capacités et son intelligence, tu verras qu’il apprendra instinctivement à manipuler la nourriture, découvrir les textures, les goûts, les « techniques » pour manger.

La DME est aussi un formidable moyen de passer de bons moments en famille, car ton enfant partagera tes repas, tu l’invite donc à faire partie intégrante de la vie familiale dès le début de sa diversification.

Pourquoi avons-nous choisi la DME ?

Nous avons découvert cette méthode de diversification en faisant nos propres recherches. Et cela nous a immédiatement séduit. Laisser notre enfant libre de se nourrir seul, s’approprier les aliments et être acteur de ses repas dès le début, nous avons trouvé ça vraiment génial !

L’idée de lui mettre une cuillère dans la bouche, sans le laisser choisir ce qu’il aime, la quantité qu’il souhaite manger et la manière dont il souhaite le manger nous a vite paru beaucoup moins intéressante pour son développement. La DME est également la suite logique de l’allaitement pour moi. L’allaitement à la demande permet en effet à bébé de gérer lui-même la quantité de lait dont il a besoin, et quand il en a besoin. Il apprend à reconnaitre ses signaux de faim et à savoir lorsqu’il arrive à satiété, il ne se gave pas et ne prendra ni trop ni pas assez de lait. La DME lui permet donc de continuer à écouter son corps et ses besoins, et à gérer ses quantités. Bien sûr, l’allaitement n’est pas un prérequis, si votre enfant a été nourri au biberon vous pouvez tout à fait faire la DME.

Nous l’avons aussi écouté ; il était toujours attiré par ce qu’il y avait dans notre assiette, toujours en train d’essayer d’attraper un morceau de nourriture pour le porter à sa bouche !

Nous nous sommes donc lancés dans cette belle aventure, pour lui comme pour nous. Afin d’être pleinement rassurés, nous avons fait une formation premiers secours avant de débuter (je vous te rassure, nous n’en n’avons jamais eu besoin !).

A ses 7 mois et demi, nous avons donc proposé à notre fils son premier repas. Des aliments simples, cuits à la vapeur donc bruts, faciles à attraper, à porter à sa bouche et bien sûr sécuritaires : une demi banane, du brocoli et des bâtonnets de carotte bien cuite.

Et il a tout simplement adoré ! Bien sûr, le temps d’appréhender les gestes, il n’a pas énormément mangé au départ. Mais il était ravi, souriant et s’est éclaté. Un vrai bonheur de voir notre petit bout de chou découvrir les goûts et les textures avec autant de plaisir !! Nous avons donc continué, en respectant son rythme, en introduisant les aliments au fur et à mesure, jusqu’à l’utilisation des couverts (cuillères préremplies qu’il porte seul à sa bouche).

Aujourd’hui il a 18 mois, il mange très bien, de tout et commence à bien maîtriser les couverts. Aucun doute, notre deuxième bébé sera lui aussi diversifié en DME.

En pratique, comment ça marche ?

Assiette DME Diversification Menée par l'Enfant
Pixabay

En DME, vous éliminez l’étape des purées, compotes et textures lisses. L’idée est de proposer à l’enfant directement des aliments solides.

Bien sûr, il y a des règles à suivre afin d’effectuer cette méthode de manière sécuritaire.

Tout d’abord, votre enfant doit avoir la maturité nécessaire, c’est-à-dire :

  • Avoir au moins 6 mois révolus, le lait reste de toute façon l’aliment principal de l’enfant jusqu’à ses 1 an (il est préférable d’attendre 6 mois d’âge corrigé pour les prématurés – notre fils a commencé à 7,5 mois sans problèmes)
  • Savoir se tenir assis et droit dans sa chaise (il n’est pas nécessaire que ton enfant sache s’assoir seul, mais il ne doit pas « tanguer »)
  • Être capable de saisir les objets et les porter seul à sa bouche
  • Être capable de bouger la tête de gauche à droite et de haut en bas

Si ton enfant ne mange pas beaucoup au départ, pas de panique ! L’alimentation autonome peut prendre un peu plus de temps, car ton bébé découvre seul de nouvelles sensations et textures. Il apprendra par mimétisme, c’est donc le fait de te voir manger et mastiquer qui déclenchera chez lui l’envie de porter les aliments à sa bouche et de les goûter. Sois patient(e), je t’assure que ça vaut vraiment le coup !!

Concernant l’ordre d’introduction des aliments et allergènes, c’est tout à fait différent de la méthode de diversification classique, mais beaucoup plus simple. Vous trouverez ici un article dédié à ce sujet.

Quels sont les avantages et inconvénients de la DME ?

Cette méthode est très intéressante pour le développement et le bien-être de l’enfant.

En premier lieu, nous avons remarqué chez notre fils que sa motricité fine s’est développée très rapidement dès le début de la diversification. Il a rapidement maitrisé la pince et est devenu très précis dans ses gestes. Il boit seul au verre depuis ses 10 mois.

Le partage des repas est particulièrement agréable, et l’enfant comprend rapidement que lorsqu’on met la table toute la famille va manger ensemble.

Coté préparation, il est très facile d’adapter les menus de la famille à ce que peut manger votre enfant, on réduit donc considérablement les temps de préparation de repas. Cela permet également de consommer uniquement du fait maison sans donner d’aliments transformés.

Cette méthode offre également à l’enfant davantage d’autonomie et de confiance en lui. Il mange seul, découvre à son rythme, et apprend à décoder les signaux de faim et la sensation de satiété.

Il a une attitude positive face à l’alimentation, car il mange la quantité qu’il souhaite, dans l’ordre qu’il souhaite, et la variété des aliments et textures proposée éveille sa curiosité.

Plusieurs études ont aussi mis en lumière une réduction possible du risque de troubles alimentaires, car on ne « force » pas l’enfant à manger en portant la cuillère à sa bouche, il gère seul. Il apprend à reconnaitre dès son plus jeune âge les signaux de son corps par rapport à sa faim, ce qui réduirait les risques d’obésité.

Concernant les points négatifs de la méthode, nous n’en avons pas vraiment trouvé ici… à part le nettoyage !

Car oui, forcément, un bébé qui touche la nourriture et découvre les textures et goûts seul et avec les doigts ce sera un peu plus salissant… mais avec quelques astuces et beaucoup de lâcher prise on y arrive très bien !

Il y a un peu de gaspillage, mais ici on mange les restes de bébé donc on jette peu ; si vous avez un chien il sera très heureux de vous aider !

On peut également craindre le risque d’étouffement ; mais honnêtement, si les consignes sont respectées et que nous faisons confiance à notre enfant, tout se passera bien. Tu peux te former aux premiers secours si cela te rassure.

Le jugement de l’entourage peut également te freiner. Dans ce cas, tu peux proposer à la famille des ouvrages sur le sujet. Mais sois sûrs de tes choix, c’est ton enfant, c’est à toi de décider ! Notre entourage ne connaissant pas la méthode, ils ont eu des réticences au départ. Mais en voyant notre fils apprécier et découvrir des aliments variés, et tout simplement s’amuser et adorer manger, ils ont vite changé d’avis !

Pour finir, si cette méthode te tente, fonce ! C’est un vrai bonheur de voir son enfant s’épanouir en mangeant, même si parfois les débuts peuvent être laborieux, le résultat final vaut vraiment le coup.

J’espère que ces informations et ce partage t’aura aidé, d’autres articles sur la DME arriveront prochainement.

N’hésite pas à commenter si tu souhaite parler de ton expérience ou si tu as des questions.

Bon appétit !

1

DOIT ON PRATIQUER L’ALLAITEMENT A LA DEMANDE ? - WordPress 14 juillet 2019 - 18 h 14 min

[…] Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter mon article https://auseindelafamille.fr/la-dme-diversification-menee-par-lenfant-comment-ca-marche/ […]

Répondre

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audience, vous proposer une navigation optimale et la possibilité de partager des contenus sur les réseaux sociaux Accepter Plus d'infos